Welcome Alyette !

Welcome Alyette !

3 mai 2019 1 Par Victoire Aucourt

Après avoir moi-même participé au petit jeu questions/réponses de Stéphane, c’est maintenant au tour d’Alyette de Taisne qui a intégré Facility Recrutement le 29 avril , dans le cadre de son stage de 2 ème année de licence de sciences de Gestion à l’IAE Lyon School of Management.


Formation et stage


Victoire Aucourt : Bonjour Alyette ! Merci de bien vouloir, à ton tour, te prêter à ce petit jeu de questions/réponses.

Nous allons commencer par ta formation. Tu viens de commencer ton tout premier stage chez Facility Recrutement, avec tes deux années d’IAE spécialisées dans la Gestion et le Management International, pourquoi t’être orientée vers un cabinet de recrutement ?

Alyette de Taisne : Comme je veux devenir RH le recrutement m’a semblé être une expérience intéressante pour commencer et apprivoiser ce métier qui a pleins de facettes. 

VA : As-tu une idée du secteur dans lequel tu souhaiterais poursuivre tes études ?

AT : Après avoir suivi une licence étant assez généraliste dans la gestion, je pense me diriger vers des masters ressources humaines généralistes ou un peu plus spécialisés je ne sais pas encore.

VA : Souhaiterais-tu l’exercer en France ou ailleurs ?

AT : Pour l’instant j’envisage plutôt la France après si l’opportunité, au début surtout, m’est donnée de passer quelques années à l’étranger je ne refuserai pas. Mais dans l’absolu la France.

VA : J’ai appris que tu faisais un an d’Erasmus en Suède à Västerås l’année prochaine, Pourquoi avoir choisi cette destination ? 

AT : La Suède et les pays du nord en général m’ont toujours beaucoup attiré pour une première raison très simple c’est que je déteste la chaleur… et ensuite parce qu’ils sont montrés comme des exemples à suivre au niveau économique, du management et même de la culture et je voulais vraiment aller voir par moi-même.


Paysage de Västerås en Suède.


VA : As-tu hésité avec une autre destination Erasmus ?

AT : C’est vrai que j’ai beaucoup hésité avec les États-Unis, l’american dream oblige, mais je me suis vite rendue compte que la culture et le fonctionnement ne m’iraient pas et qu’un an ça serait très long. 


Bénévolats


VA : Sur ton CV, tu as noté de nombreuses expériences de bénévolat comme celle de Cheftaine assistante scout.

Pourquoi avoir choisis d’intégrer les scouts ?

AT : Je suis aux scouts depuis que j’ai 12 ans. Le fait de devenir cheftaine m’a semblé dans la continuité et une évidence au début : quand on est dedans c’est très difficile d’arrêter.  Et puis j’avais vraiment envie de permettre à d’autres de vivre ce j’ai vécu. 

VA : Peux-tu nous raconter les expériences enrichissantes que tu as vécu au sein de cette association ?

AT : Le fait d’encadrer des jeunes filles de 12 à 17 ans permet de prendre beaucoup de recul sur ce qu’on était il n’y a pas si longtemps et aussi de nous responsabiliser de façon impressionnante en très peu de temps : il y a beaucoup de réglementation, des règles de sécurité et une pédagogie à suivre. Être cheftaine apprend à les suivre et être très rigoureux au milieu de la forêt… ce qui peut paraitre un peu paradoxal…

VA : En tant que membre d’une équipe de cinéma tu es spécialisée dans le choix des films, quel est ton genre de film préféré ? 

AT : Il y a très peu de genre de films que je n’aime pas mais mon préféré reste les films d’Histoire. Je trouve assez impressionnant que le cinéma aujourd’hui nous permette de rendre vivant l’Histoire, qui pour beaucoup, peut paraitre ennuyante dans les livres.

VA : Quelle serait la programmation parfaite que tu pourrais nous proposer ? 

AT : Tout dépend de quelle humeur on est : 

Pour pleurer : Ma vie pour la tienne de Nick Cassavetes avec Cameron Diaz.

En mode Girl power : La revanche d’une blonde de Robert Luketic avec Reese Witherspoon.

Se mettre dans la peau d’un héros :  Il faut sauver le soldat Ryan de Steven Spielberg avec Tom Hanks.

Si on veut réfléchir : Spygame de Tony Scott ou La Faille de Grégory Hobit.

VA : Alors Alyette, quel est ton réalisateur « Coup de cœur » ?

AT :  Si je devais choisir ça serait surement Christopher Nolan dans le genre blockbuster américain notamment pour sa trilogie de Batman que j’ai regardé en boucle. Il y a également Interstellar et Inception que j’ai regardé quatre fois avant de comprendre quelque chose.


Centres d’intérêts


Tu indiques aimer le sport et notamment le ski alpin, la course à pied et la danse que tu pratiques depuis 15 ans mais aussi la lecture, la cuisine et les voyages. Quel(s) style(s) de danse pratiques-tu ? 

AT : Danse classique, danse contemporaine et des pointes mais surtout de la danse classique.

VA : Qui est ton chorégraphe favori ?

AT : Je n’ai pas vu beaucoup de spectacle mais pour l’instant Alvin Ailey, même si James Thierrée est aussi impressionnant dans un autre style qui n’est, pour le coup, pas du tout dans la danse classique.

VA : Tu parles aussi de lecture, quel est ton auteur préféré ?

AT : Houla… Je pense que l’auteur qui m’a le plus marqué reste Joseph Kessel notamment pour Le lion et les cavaliers. Pour des auteurs plus actuels ça serait Joël Dicker ou J.K Rowling !! 

VA : Si tu devais vivre dans un roman lequel ça serait et pourquoi ?

AT : Harry Potter sans hésiter !! En grande fan j’ai attendu ma lettre le jour de mes 11 ans … Tout simplement parce que vivre dans un monde avec la magie où faire la vaisselle ne demande qu’un coup de baguette c’est quand même le rêve absolu.


Alyette Potter et les lettres


VA : Parlons un peu de cuisine, de quelle recette es-tu la spécialiste ?

AT : Le tiramisu ou le crumble.

VA : Qui t’a transmis l’amour de la cuisine Alyette ? 

AT : Ça a toujours été une activité de famille, au déjeuner on parle déjà de ce qu’on va faire pour le goûter ou le dîner…  

VA : Si tu devais choisir un seul plat à manger jusqu’à la fin de ta vie, quel serait ton choix ? 

AT : Pizza c’est un plat complet à lui tout seul !! On dénigre trop la pizza.

VA : Tu dis aussi aimer les voyages, tu as visité l’Egypte, l’Italie, la Mauritanie, l’Angleterre, la Grèce et l’Allemagne. Quel est ton plus beau souvenir de voyage ? 

AT : La Mauritanie ! Parce que c’était mon premier voyage mais aussi parce que c’est celui qui m’a le plus fait remettre en question notre mode de vie. Passer dix jours dans le désert au contact de chameliers qui ne vivent que comme ça ; Ça fait bien réfléchir. Là-bas la culture n’est pas enfermée dans des musées mais est encore très vivante dans le mode de vie des gens et les vieux parchemins sont à la portée de tous dans des vieilles bibliothèques un peu comme dans Aladin.

VA : Mais alors, quelle est ta prochaine destination ?

AT : A part la Suède bien sûr j’aimerais beaucoup aller au Tibet ! Mais ce sera surement les États-Unis pour aller voir ma sœur.

VA : Merci beaucoup Alyette pour toutes ces réponses ! On en sait maintenant un peu plus sur toi et te retrouverons très prochainement pour le lancement de ta chronique bimensuelle.